TPS-PS : Les rituels

Une journée dans la classe de TPS-PS commence toujours de la même façon. Je vous invite à découvrir nos rituels pour les reproduire les jours de classe (lundi-mardi/jeudi-vendredi).

Nous commençons par repérer si tous les enfants sont présents. S’il y a des absents, nous les nommons, les comptons et associons la carte quantité qui correspond. Si vous souhaitez reproduire ces cartes, rendez-vous sur le site http://jt44.free.fr/ et prenez le premier lien dans la lettre B (bandes numériques 1). Vous pouvez associer la carte avec le nombre de personnes présentes à la maison par exemple. N’allez pas forcément jusqu’à 10, ça c’était pour les plus curieux !

Ensuite nos écoutons la chanson pour apprendre à bien compter :

 

Suite à cela, nous comptons les enfants présents. Je vous invite à compter les enfants de la classe. Cela permettra un lien visuel avec les copains et les adultes de la classe.

Télécharger (PDF, 331KB)

En début de scolarité, il est important d’apprendre à se repérer dans le temps. Pour cela, tous les matins nous commençons par écouter la chanson des jours de la semaine.

Voici celle que nous avions commencé à apprendre :

Une fois la chanson écoutée, je demande toujours à un enfant quel jour nous sommes. Souvent, plusieurs jours affluent de tous sens ! Alors, pour vérifier, nous utilisons la frise de la semaine. Le responsable désigne la case où nous sommes arrivés (la case suivant le Koda de la veille) et nous récitons les jours de la semaine en pointant du doigt chaque jour. Sur notre frise, les jours d’école sont blancs et les autres sont gris. Je vous invite à reprendre ce code couleur et à garder les activités d’école les jours où il y a école. Une fois que nous savons dans quelle case nous sommes, donc quel jour, il faut trouver le bon Koda à y mettre. Pour cela, les Koda ont le jour écrit sur eux. Si le responsable pioche un Koda blanc (car si c’est sur fond gris, c’est qu’il n’y a pas classe donc ce n’est pas le bon), il regarde ensuite l’initiale du jour (en rouge). Si l’initiale est la même (il peut la nommer), c’est gagné ! Il peut accrocher le Koda dans la case (système de scratch pour mettre et enlever à volonté). Voici une illustration :

Une fois cela fait, nous nous repérons dans la frise de l’année. Tous les jours, nous collons une gommette dans cette frise. Cela permet de repérer le temps qui passe, les anniversaires à venir, les prochaines grandes vacances… Les enfants ont bien compris que les longues suites de jours gris sont bien intéressantes !

Télécharger (PDF, 2.17Mo)

Nous terminons par l’histoire du moment et une petite comptine. Vous pourrez donc écouter l’histoire et la chanson des Trois petits cochons.

Les commentaires sont fermés.